Icius subinermis
Ordre des Araignées, Famille des Salticidae
Sous-famille des Heliophaninae
Accueil
Familles
Les Thèmes
Le Jardin
Mises à jour
 
 
 
 

Icius hamatus et Icius subinermis sont deux espèces très proches qui se reconnaissent aisément par leurs formes et leurs couleurs. Les sexes sont très différents, les femelles étant grises avec des touches orangées et l'abdomen entouré d'une bande brune en fer à cheval tandis que les mâles présentent par contre trois bandes blanches sur un fond rouge. Les deux espèces cohabitent dans le sud de la France.

Je distinguais ces deux espèces par la couleur du sternum, claire pour I. hamatus et "fauve" pour I. subinermis mais ce n'est pas toujours valable. Le critère géographique peut être très utile mais pas dans le midi. Luc GIZART nous a fait remarquer que les mâles d'Icius subinermis se présentent toujours sans ligne d'épaule blanche et les zones rouges de l'abdomen marquées de noir, ce qui est très pratique!

 
La Femelle
 
Le Mâle
 
Les Immatures
 
Un Jeune

 

La Femelle

Taille: 5.9mm Charenton, Avril 2007
Taille: 7.3mm Charenton, Juin 2008

Trois femelles Icius avec leur robe fauve clair
et le dessin caractéristique roux en fer à cheval.

On rencontre ces animaux sur les murs
ainsi que sur les arbustes où ils ont une
meilleure chance d'échapper aux lézards - à mon avis.

Les femelles gravides peuvent prendre une taille,
importante, un exemplaire à 9.5mm ayant été rencontré.
 

Taille: env 6mm Charenton, Septembre 2006

 
Taille: 6.7mm   /   Charenton, Mai 2009

On reconnaît à son sternum foncé. Un critère serait également une pilosité blanche fournie sur le clypeus (partie du front en dessous de la ligne des yeux)... Il reste à trouver des I. hamatus pour se rendre compte de la différence.

Ci-dessous deux petites femelles non encore gravides.

Taille: 4.5mm Charenton, Septembre 2007
Taille: 5.5mm Alfortville, Avril 2008

          Le Mâle

Taille: 4.6mm   /   Charenton, Mai 2008

Pas de problème pour reconnaître ce mâle de la région parisienne, petite pillule rouge fendue de blanc.

Le critère de Luc est largement respecté: aucune bête du coin ne présente effectivement de ligne d'épaule blanche.

Il est au passage extraordinaire de se rendre compte combien sa dernière mue peut changer l'animal!
 

Taille: 4.7mm
Charenton, Avril 2008

 
Taille: env 5mm Alfortville, Avril 2007
Taille: env 5mm Alfortville, Avril 2007

 

Taille: env 5mm Charenton, Avril 2007
Taille: env 5mm Charenton, Avril 2007

A mi-avril un groupe d'Icius a été rencontré avec un groupe de ces coléoptères verts dont j'ai su le nom... Ils faisaient mine de les chasser, mais je n'ai été témoin d'aucune attaque véritable. On leur voit le fémur des pédipalpes bien noirs, une caractéristique de cette espèce également notée par un collègue.

 
Taille: 3.5mm   /   Alfortville, Avril 2007
Taille: 4.2mm   /   Charenton, Avril 2011

La petite frimousse espiègle de notre petit mâle, caractéristique des Salticidés.
... Et puis la face ventrale du mâle avec le sternum gris qui caractérise l'espèce subinermis (mais pas toujours).

 

          Les Immatures

Taille: env 3mm Alfortville, Juin 2006
Taille: env 4mm Alfortville, Juin 2006

Les dessins de ces immatures sont remarquables par leur diversité et leur élégance. On y devine la robe de la femelle adulte, mais plus difficilement celle du mâle. La dernière mue qui fait passer l'animal à l'état adulte le transforme fortement.

Taille: 3mm Alfortville, Avril 2008
Taille: env 4mm   /   Charenton, Septembre 2006
Taille: 5.4mm Charenton, Mai 2008
Taille: env 6mm Charenton, Mai 2008

Les immatures ne sont en général pas aussi sombre que ces deux bêtes, mais on en rencontre souvent avec cet abdomen distendu de femelle gravide, qui devrait être simplement la preuve d'un précédent repas copieux.

 

Un Jeune

 
Un petit jeune jaunâtre
reconnu à son allure élancée
et parce que les bêtes de la maison
sont bien cernées...

 
 

Taille: env 2mm
Alfortville, Septembre 2007

 
Mise à jour le 24 Juil 2017